Gabriel HEILLARD (Montigny 1958/62)

C’est au début d’octobre que notre camarade Gaby nous a quittés.
Né à Niederviller en 1942, il fit ses études à Sarrebourg puis à l’E.N. de Montigny, promotion 1958/1962. Pilier de son équipe de handball (avec son alter ego Gérard GUYON), il obtint à sa sortie de l’E.N., grâce à son entraîneur, une dérogation pour former les enfants du primaire aux mouvements du lendit. C’est alors qu’il croisa Paulette, professeur de sport à l’E.N. de filles, qui l’encouragea au professorat d’E.P.S . …et devint sa femme en 1964. Quatre ans après, il avait réussi l’exploit de faire 2 enfants, son service militaire de 15 mois, et son CAPES d’E.P.S. En 1973, il fut nommé au collège d’Achenheim où il exerça avec son épouse jusqu’en 1996 (un infarctus l’obligea à s’arrêter alors). Cette même année 1973 lui apporta un 3ème enfant.
Toute sa vie fut centrée sur le handball où il excellait depuis l’E.N. : au service militaire à Strasbourg, dans les grands clubs de Strasbourg : ASPTT, RACING, puis entraîneur à la Robertsau jusqu’en championnat de France. Mais ce qui l’a fait connaître le plus dans la région, c’est sa création du FSE du collège d’Achenheim, club qui joua d’abord en scolaire puis en UNSS et enfin en civil. Gaby y occupa toutes les fonctions : entraîneur des scolaires et des équipes de jeunes, arbitre, secrétaire et responsable des plannings des matches. Toutes ses soirées, les samedis et même les dimanches parfois étaient consacrés au handball et il y adjoignait épouse et enfants ! Ce club atypique dans sa création, dans un petit village de 2000 habitants, gagna le droit de jouer en division nationale 1, contre les grands clubs français de Lyon, Dijon, Besançon, Bordeaux. Actuellement, ce club a fusionné avec celui de Truchtersheim, c’est l’ATH qui continue à jouer au plus haut niveau du handball.
Les Dernières Nouvelles d’Alsace écrivait dernièrement dans la rubrique sportive : « Il y a quelques jours, un pionnier s’en est allé. Gaby Hellard, décédé à l’âge de 77 ans, ne viendra plus assister avec passion au matches de l’ATH … Cet ancien joueur, du Racing notamment, est à l’origine de tant de belles choses dont il faut se souvenir avec émotion et reconnaissance. »
Sa vie ne fut pas que cela. Dans la commune, il fut adjoint au maire, puis président du Sivom. Chez lui aussi bien que chez ses enfants, il adorait bricoler et aussi jardiner. Il fit l’Inde à pied et sac au dos avec son épouse et plus tard, en camping car, ils visitèrent la Grèce, la Yougoslavie, la Turquie, le Maroc, la Tunisie, toute l’Europe et naturellement nombre de coins en France.
Il ne manquait jamais avec Paulette les rencontres de promotion biennales : Neufchef, Marsal, Hombourg-haut , Metz. Les trois dernières années le virent malheureusement décliner, enchaînant les ennuis de santé ; voyages et cures durent être arrêtés et depuis le 22 juillet ce ne fut que souffrances jusqu’à son décès.
Plusieurs camarades de promotion ont participé au dernier adieu à Gaby en l’église d’Achenheim, le 8 octobre 2019. Aloyse Bonne a pris la parole :
« Nous accompagnons Gaby pour son dernier voyage terrestre. Il va rejoindre Fernand, Robert, Armin, Gérard, Alphonse, Daniel, Bernard, Gilles, André et Jean-Paul, nos camarades de promotion de l’E.N. de Montigny aujourd’hui disparus…
Gaby, dis à tous ceux de la promo qui t’attendent sur l’autre rive, que nous ne les avons pas oubliés et qu’à chacune et chacun, aujourd’hui et demain, est tracé le même chemin où nous serons tous réunis en nous donnant la main. »

Navigation

AgendaTous les événements

juillet 2020 :

Rien pour ce mois

juin 2020 | août 2020