Jean-Paul SCHOEMANN (Montigny 1958/1962)

Jean-Paul SCHOEMANN (JPS) est décédé à Laval le 17/07/2017. Né à Lourdes le 26/10/1942, Jean-Paul fait ses études à Hayange au Cours Complémentaire qui oriente chaque année ses meilleurs élèves vers l’enseignement. C’est ainsi qu’il passe avec succès le concours d’entrée à l’E.N. de Montigny en juin 1958. Reçu second de sa promotion, il deviendra major en 2ème année. En 1963/1964, c’est à Strasbourg qu’il se forme pour devenir PEGC Math-Physique.

Son 1er poste sera le collège de Ste-Marie-aux-Chênes où il restera jusqu’en 1969. Ayant rencontré Annick en Espagne durant les vacances de l’été 1968, il demande sa mutation pour la Normandie où il se marie et s’installe définitivement. Il exercera un an au collège d’Ernée, puis définitivement à Laval.

En 1974, Annick et Jean-Paul construisent leur maison à Gravelle dans une jolie propriété de 80 ares ; Jean-Paul s’y investira jusqu’à la fin avec beaucoup de passion : il a encore tondu le matin de sa dernière hospitalisation, 2 mois avant de partir ! Sa passion pour le bricolage se prolongeait dans des activités post-scolaires au collège, où il créa un club de modélisme qui eut un grand succès. Il préparait aussi des jeunes qui passaient leur brevet de pilotage.

La famille s’est agrandie avec la naissance de 3 enfants : Virginie en 1971, Benjamin en 1974 et Aurélie en 1978. Et les années ayant passé, le grand bonheur de JPS (et Annick) fut l’arrivée de 8 petits-enfants. Entre temps, il a été le premier magistrat de sa commune : élu en 2001, il fit 2 mandatures successives à La Gravelle.

En juin 2014, peu après son désengagement de ses fonctions de maire, un cancer du pancréas lui est diagnostiqué ; le médecin lui laisse peu d’espoir de vivre plus de 8 mois. Il se bat cependant avec un très grand courage malgré des traitements très lourds. Un mieux lui permettra de voyager l’an passé pour visiter successivement chacun de ses enfants (et ses petits-enfants) ; il passa en particulier 3 semaines aux Etats-Unis chez sa cadette. Jean-Paul s’est éteint sereinement à l’hôpital après une lutte de 3 ans. « Il avait encore des projets mais son pauvre corps ne pouvait plus suivre », écrit Annick.

Nous gardons de Jean-Paul, ce cher JPS, le souvenir ému d’un ami fidèle, entreprenant et passionné.

Pierre GRUNWALD Montigny 1964/66

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2019 :

Rien pour ce mois

octobre 2019 | décembre 2019