Augustin MARSAL dit "Tintin" (Montigny 1953-57)

Augustin Etienne MARSAL est né le 5 septembre 1936 à METZ (57), d’une famille d’agriculteurs travaillant sur une ferme à Mars-la-Tour. Il effectue son parcours scolaire à Mars-la-Tour, à Metz, et enfin au noviciat des écoles chrétiennes à Besançon. En 1952, il devient fermier avec ses parents, avant d’entrer à l’Ecole Normale de Montigny-les-Metz en 1953. C’est à cette époque qu’il adhère à la Fédération Communiste Libertaire, au sein de laquelle il devient rapidement responsable pour la Moselle. Son premier poste d’instituteur est à Amnéville de 1957 à 1965. Durant cette période, il adhère au Parti Communiste Français (1958), en pleine campagne contre la promulgation de la Constitution de la Vème République. Conseiller municipal d’opposition, il fonde un centre aéré à Hessange (commune de Vigy). Il quitte Amnéville en 1965 pour enseigner trois mois à Boust. Son poste suivant est à Talange de 1965 à 1988. Il devient directeur de l’école élémentaire expérimentale J.J.Rousseau en 1971. Enfin, il est directeur de l’école élémentaire des Hauts-de-Vallières à Metz jusqu’à la date de sa retraite en septembre 1991. Adhérent au Parti Communiste Français depuis 1958, il fut secrétaire du comité de la section d’Amnéville, et membre du comité fédéral pendant deux ans. Par la suite secrétaire de la section d’Hagondange-Talange de 1968 à 1972, il démissionne pour divergences d’opinion avec la fédération du PCF suite à un échec aux élections municipales de 1971. Il reste alors au secrétariat, mais quitte peu à peu ses responsabilités pour se consacrer au syndicat national des Instituteurs. Il était à la date du dépôt des documents aux Archives départementales trésorier de la cellule du Parti communiste des Trois-Frontières (canton de Sierck-les-Bains). Augustin Marsal est membre du Syndicat National des Instituteurs (SNI) en 1954, puis du Syndicat National Unitaire des Instituteurs, Professeurs des écoles, et PEGC (SNUIPP) vers 1992. Délégué du district Orne de 1958 à 1985, il fut responsable 1er degré de la tendance Unité et Action de la FEN durant cette période. Il fut responsable de la commission réadaptation-emploi et membre de la commission de réforme jusqu’en 1990, responsable de la commission retraités et membre de la commission nationale. Il a été également membre du bureau de la Fédération de l’Education Nationale (FEN) Moselle, responsable de la commission directeurs d’écoles. En outre, il fut membre du comité de section de la Mutuelle Générale de l’Education Nationale (MGEN) jusqu’en 1995, et secrétaire général adjoint de la fédération générale des retraités de 1971 à 1995. Il démissionne en novembre 1995 de tous ses mandats syndicaux.

Navigation

AgendaTous les événements