Alphonse PICARD (Montigny 1950/54)

Alphonse Picard est né en 1934 dans une famille d’ouvriers installée depuis plusieurs centaines d ‘années à Hombourg-Haut. Son père était contremaître aux usines Gouvy puis Munsch.

Ballottée par les évènements de 39-45, sa famille a connu l’exode en Haute-Vienne puis un retour dans la Lorraine intégrée à l’Allemagne. Comme de nombreux lorrains de sa génération, il a acquis successivement une culture germanique et française.
Il était destiné à devenir ouvrier métallurgiste mais un instituteur a persuadé ses parents de l’envoyer au collège. Ce qu’ils ont fait, non sans beaucoup d’hésitation, si bien qu’Alphonse a bénéficié d’une culture manuelle et d’une culture de l’esprit. Il a parfaitement concilié ces deux conditions avec une préférence marquée pour ce qu’il appelait « le bricolage » dont le résultat laissait apparaître l’étendue de ses connaissances.

Ses brillants résultats lui ont permis de rentrer premier à l’École Normale d’instituteurs de la Moselle. Quelques années plus tard , nouveau succès, il est élève de l’École Normale Supérieure de Saint Cloud où il a rencontré son épouse Lucette qui a bien voulu le suivre en Lorraine.

En effet, Alphonse Picard était très attaché à sa province natale. Jeune agrégé de physique, après un service militaire de plus de deux ans, il est nommé au Lycée Fabert qu’il n’a jamais quitté jusqu’à sa retraite. Professeur de physique en classe préparatoire aux grandes écoles scientifiques, il a donné le goût des sciences à des générations de jeunes lorrains qui sont devenus de brillants ingénieurs, professeurs, chercheurs et même… ministre. Conscient de la modestie de ses origines, il n’a jamais désiré occuper les postes plus prestigieux qui lui ont été proposés. Mais il ne cachait pas sa fierté lorsqu’il apprenait la promotion de l’un de ses anciens élèves dans un poste élevé.
Alphonse et Lucette étaient les parents de trois enfants qu’ils se sont efforcés d’élever dans l’admiration de la rigueur scientifique. Ils ont connu une vie familiale harmonieuse. Leurs neuf petits-enfants leur ont apporté bonheur et fierté.
Alphonse Picard est décédé le 7 octobre 2015 à Metz. Ses obsèques ont été célébrées le samedi 10 octobre en l’église de Metz Vallières suivi de l’incinération.

Navigation

AgendaTous les événements

novembre 2019 :

Rien pour ce mois

octobre 2019 | décembre 2019